fbpx

    Immersion avec le GRIMP 01

    Manœuvre canyoning avec le GRIMP 01 et Dragon 69

    En France, il n’y a pas moins de 3177 sapeurs-pompiers spécialisés dans le domaine du GRIMP. Ils interviennent dans les milieux naturels montagneux, les souterrains ou les sites urbains inaccessibles. Le GRIMP travaille en étroite collaboration avec les pilotes de la Sécurité Civile. Nous avons pu assister à différentes manœuvres, dans le département de l’Ain, du GRIMP 01 et des pilotes du Dragon 69

    Conditionnement de la victime
    DRAGON 69
    Évacuation de la victime

    Un peu d'histoire...

    Le Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieux Périlleux (GRIMP) est la résultante du Groupe d’Intervention et de Secours Spécialisé (GISS) et du TNS, Techniques Nouvelles de Sauvetage, créé à Florac en Lozére en 1984.

    A ce jour le GRIMP est mondialement connu.

    Crédit photo: Les secours en images

    Le GRIMP 01 en chiffres...

    Le GRIMP 01 est composé d’environ 35 agents et de 8 personnels du service médical (médecins et infirmiers confondus).

    Crédit photo: chrisreporter18

    Les différentes missions sont:

    • Secours en montagne

    • Évacuations bâtimentaires

    • Secours en canyon

    • Secours milieu neige

    • Sauvetage téléportés

    • Secours héliportés

    pour un secours en canyon l’équipage se compose de: 

    • 2 chefs d’unité,
    • 4 équipiers,
    • 1 IMP 3SM,

    pour un secours hors canyon l’équipage se compose de : 

    • 1 chef d’unité,
    • 4 équipiers,
    • 1 IMP 3SM,

    Activité opérationnelle:

    En 2019, le GRIMP 01 a effectué une centaine d’interventions dont: 

    • Secours à des chiens de chasse bloqués sur des falaises,
    • Accidents ou malaises de randonneurs qui se trouvent entre 300M et 1800M d’altitudes (chutes liées à un défaut d’équipement),
    • Interventions en canyon.

    Cette unité intervient également pour des parapentistes bloqués ou blessés, des chutes de VTT, d’escalade et quelques évacuations de bâtiments. Enfin le GRIMP 01 a réalisé 25 hélitreuillages dont 11 par DRAGON 69, 13 par DRAGON 74 et 1 par l’hélicoptère de la Gendarmerie.

    Formation...

    Pour intégrer le GRIMP, il faut écrire une lettre de motivation, rendre compte à son chef de centre et informer son correspondant local de formation.

    Cette unité requiert d’avoir déjà une expérience en tant que sapeur-pompier, afin de pouvoir gérer le stress des victimes qui est souvent plus important au vu des conditions d’interventions notamment en canyoning et en montagne. Enfin, avoir un bon niveau d’escalade et être à jour de ses formations est indispensable.

    Le secours en milieux périlleux demande des qualités irréprochables, tant les conditions d’interventions peuvent être difficiles. C’est pourquoi un entretien psychologique est prévu pour évaluer la motivation du candidat et éventuellement ses faiblesses.

    Les équipes du GRIMP 01 sont formées aux techniques de base de la spéléologie, mais depuis 2001 les formations ont évolué ; un module neige et un module intervention canyon on été ajoutés afin de répondre aux spécificités du département. 

    Une fois sélectionné, le candidat suit donc un cursus de formation de 3 ans, qui débute par un tutorage qui durera entre 6 mois et 2 ans. Pendant cette période le candidat sera rattaché à un membre opérationnel de l’équipe avec qui il pourra travailler toutes les bases qui seront mises en applications pendant les manœuvres (IMP1). 

    Une fois ces bases acquises, s’en suit le stage IMP2 qui se déroule sur 2 semaines et qui permet de devenir équipier opérationnel. Un second stage d’une semaine, qui se déroule dans le département des Alpes-Maritimes, permet de devenir équipier canyon. Afin de compléter toute sa formation, le candidat devra acquérir le module neige ( évolution en raquettes). 

    Quelques années plus tard, une fois l’expérience acquise, il est possible de se former au poste de chef d’unité GRIMP (IMP3) via un stage de 2 semaines.

    Crédit photo: Les secours en images
    Credit photo: Chrisreporter18

    Formation des personnels du 3SM

    Les personnels du 3SM sont appelés « IMP 3SM » une fois formés.

    Ils suivent une formation IMP1 afin d’être autonomes sur cordes. Les former permet un gain de temps mais surtout un gain de personnels.

    Les IMP 3SM sont systématiquement intégrés au départ en intervention, leur rôle peut varier de la simple gestion du stress de la victime, la pose d’une perfusion, à la médicalisation lourde. Lors des manœuvres ils jouent souvent le rôle de victime, pour pouvoir se rendre compte des facteurs d’angoisse que peut provoquer l’évacuation.

    Zoom sur la Manœuvre du 08 Juillet 2020...

    Une grande manœuvre était organisée par la Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France conjointement avec le SDIS 01 et en collaboration avec DRAGON 69, le mercredi 08 juillet 2020, sur le site de la Cascade de Cerveyrieu qui dépend de la commune de Valromey-sur-Séran (01).

    En présence du président de la FNSPF, le colonel Grégory Allione, et du Directeur départemental du SDIS 01, le colonel Hugues Deregnaucourt.

    Cette manœuvre avait pour thème « la sécurité et la prévention en montagne » .

    Il nous a été proposé 3 ateliers différents dont un avec la collaboration de DRAGON 69, afin de nous présenter les différentes techniques de secours en milieu Canyon.

    Les deux premiers exercices mettaient en scène une victime avec un traumatisme. Le GRIMP 01 nous a fait la démonstration de deux techniques d’extraction avec des matériels différents:

    • Reconnaissance des lieux de l’accident ;
    • Choix de la technique de sauvetage à mettre en oeuvre ;
    • Mise en sécurité de la victime ;
    • Médicalisation ;
    • Conditionnement ;
    • Évacuation.

    Le troisième exercice consistait à un sauvetage par hélitreuillage à l’aide de DRAGON 69 et des équipes du GRIMP au pied d’une cascade de 70 mètres.

    • Reconnaissance des lieux de l’accident ;
    • Mise en place d’un DZ ;
    • Choix de la technique de sauvetage en collaboration avec l’équipage de DRAGON ;
    • Hélitreuillage d’un IMP 3SM et des équipiers IMP2 ;
    • Mise en sécurité et médicalisation si besoin de la victime ;
    • Conditionnement ;
    • Évacuation.

    En savoir plus...

    Cet article vous a plu ? Partagez le.

    Articles qui pourraient vous intéresser .