fbpx

    La SITAC, quésaco ?

    Que vous soyez jeune moquette, habitué de la LDV ou sarce, vous avez déjà entendu de cet acronyme : La SITAC. Que ce soit en formation, en manœuvre ou sur intervention… Mais à quoi correspond ce jargon d’Officier ?

    Cet article se déroulera en 4 étapes :

    • Les généralités
    • Les acteurs de la SITAC
    • La charte graphique
    • Exemples & Retours d’expériences


    Les généralités

    La SITAC se traduit littéralement par SITuation TACtique, cet acronyme correspond à une représentation schématique d’une intervention chez les Sapeurs-Pompiers. Elle fait partie des outils GOC Gestion Opérationnelle et Commandement, qui se mettent en oeuvre lors d’un sinistre pour organiser au mieux le retour aux conditions initiales ou dans une situation prééminente, une sortie de crise.

    Cet outil graphique permet de schématiser par un code national prédéfini, les principales informations opérationnelles relatives au sinistre en cours. Son objectif est de faciliter la prise, la transmission et la compréhension d’informations pour les différents niveaux de la chaîne de commandement. Ce gain de temps est primordial lorsque des vies ou des biens sont sous notre responsabilité. De plus l’uniformisation des moyens et des actions diminue considérablement le risque d’incompréhension et améliore la précision des actions.

    Souvent enseignée à partir du GOC 3 (Chef de Groupe), elle peut aussi bien se représenter sur un tableau blanc que sur une feuille A4. Cependant attention la SITAC se veut dynamique, il est conseillé d’utiliser un support aisément effaçable. Partie fondamentale des PCC-PCS (Poste de Commandement de Colonne – Site), elle se retrouve sur les murs ou parties détachables de ces Postes de Commandement accompagnée du SOIEC (Article ici).

     

    Les acteurs de la SITAC

    Tout comme dans un engin où chaque rôle est défini à l’avance, il en est de même dans un Poste de Commandement. Quand le COS (Commandant les Opérations de Secours) est seul officier sur place, il ne peut compter que sur lui pour réaliser sa SITAC. Cependant lorsqu’un Poste de Commandement est activé, le COS est soulagé au minima par un Officier Moyens et un Officier Renseignements (Rens-Synthèse ou moyens à la BSPP).

    Le rôle de l’Officier Renseignements est, entre autre de réaliser la SITAC selon des informations capitales à se procurer :

    Hors sinistre

    Selon sinistre

    • Relief / Caractéristiques environnantes
    • Voies d’accès et de communication
    • Points sensibles
    • Conditions météorologiques
    • Populations concernés

    • Situation actuelle
    • Moyens engagés
    • Actions en cours
    • Services concernés
    • Evolutions possibles

    Cette SITAC doit être facilement compréhensible et est un exercice délicat car toutes les parties prenantes de l’intervention doivent la comprendre uniformément. Parmi ces acteurs nous retrouvons :

    • Chef de Groupe
    • Chef de Secteurs
    • Chef de Colonne
    • Chef de Site

    • Le DSM
    • Le COS
    • Le DOS
    • Les Autorités

     

    La charte graphique

    Couleurs, pointillés, carrés, ronds, triangles… Tout à son importance dans une SITAC. Par conséquent la connaissance leurs significations est à connaître sur le bout des doigts, cet article va vous y aider.

    Les codes couleurs

    Si il y a bien une chose primordial à retenir, ce n’est qu’une question de logique.

    Exemple

    Cette SITAC a été réalisée sur un feu de château (photos ci-après), nous avons ici les deux représentations du château avec une vue transversale pour la propagation verticale et une vue du dessus pour la propagation horizontale.

    Cet article vous a plu ? Partagez le.

    Articles qui pourraient vous intéresser .