fbpx

    Paris Gare de Lyon : Incendies & Violences

    @lolo_vbb

    Ce qui était redouté par les autorités arriva. Ce vendredi 28 février en marge de l’AccorHotel Arena, des débordements ont eu lieu à proximité de la gare de Lyon suite à la venue du chanteur Fally Ipupa.

    La violence et les affrontements entre les forces de l’ordre, les sapeurs-pompiers et les opposants ont fortement retardé l’arrivée des secours.

    Une grande fumée noire tapissait vers 18 heures le ciel de l’est parisien, notamment au-dessus de la gare de Lyon où se concentraient une centaine d’opposants ayant bravé l’interdiction de manifester de l’Etat.

    Le dernier bilan fait état de :

    • 1 Bus
    • 19 Voitures
    • 87 deux roues
    • 3 Abris bus
    • 10 Vitrines de magasins
     
    La station Gare de Lyon a été réouverte au public vers 21h10.

    encore et toujours...

    Une fois n’est pas coutume, des violences ont encore eu lieu. Nous en parlions dans un précédent article, elles ne cessent d’augmenter et les mesures prises ne suffisent pas.

    Cette fois ci, les opposants ont empêché les sapeurs-pompiers d’effectuer leur mission de protection des biens et des personnes. A 21 heures, 46 personnes avaient été arrêtées et au moins 54 autres verbalisées, selon la préfecture, qui a dénoncé le «comportement scandaleux » de certains manifestants qui ont entravé l’action des pompiers. Le « meneur des incendiaires » fait partie des personnes interpellées, a précisé une source policière, à l’AFP. 

    Deux policiers et un sapeur-pompier ont été classés en urgence relative lors de cette intervention. 

    @Joel Belafa

    Cet article vous a plu ? Partagez le.

    Articles qui pourraient vous intéresser .